5 choses qu’on ne nous apprend pas à l’école

 

école demainQuand, après avoir obtenu un diplôme d'études secondaires, universitaires ou autres, s’évacuent progressivement de notre mémoire les faits, les définitions et les formules (wow, qu’elles sont nécessaires pour vivre !), nous sommes jetés dans les eaux profondes du milieu du travail, et c’est à ce moment-là que nous apprenons à faire face à un monde exigeant et devenons réellement autonome.

Que devrions-nous savoir de ce que nos profs ne nous ont rien dit ?

"Ce que j'ai appris de plus précieux dans la vie, je ne l'ai pas appris à l'école !" – Will Smith

Durant ces derniers mois, j'ai rencontré quelques professeurs, éducateurs et parents, qui me demandaient divers conseils. Sachant, combien il est important de semer les graines appropriées dans les esprits de nos jeunes, c'est avec un grand plaisir que je les encourage à travailler autrement.

Ce ne sont malheureusement que quelques gouttes individuelles d'espoir dans l'immense océan d'ignorance et de stupidité. Nous pouvons écrire de longues et passionnantes tartines sur notre système d’éducation, mais ce temps et cette énergie seront bien mieux investis dans l’indication de la direction que notre système scolaire peut prendre.

Si tu es enseignant ou parent, tu peux dès maintenant commencer une petite révolution dans l'esprit des jeunes apprentis de la vie que tu côtoies. Dans le cas contraire, je t’invite tout de même à considérer ces 5 points, tel un indicateur un peu tardif, qui aurait dû avoir été présent durant tes années scolaires…

Il sera court, mais je souhaite le partager avec toi:

  1. Tu n’as pas besoin d’école pour réussir dans la vie

L'école est certes très utile, mais ce n'est pas une nécessité. Si tu t’ennuies à l'école, ne compte pas sur elle pour t’aider à créer une vie merveilleuse.

Richard Branson, Henry Ford, Walt Disney, Steve Jobs ou Bill Gates sont quelques exemples de personnes ayant parfaitement réussi sans pourtant avoir terminé leurs études ! Ce ne sont que quelques exemples qui prouvent que tu es le seul/la seule responsable de ce que tu désires atteindre dans la vie. Ne t’attends pas à ce que le chemin de l'enseignement public te donne la garantie d’un travail satisfaisant et agréable.

Lorsque nous tentons de persuader nos enfants que nous avons besoin de l'école pour emporter le succès dans la vie, nous leur enlevons le choix. Le sentiment de contrainte tue la motivation de l'apprentissage et de développement. Nous voulons que les enfants étudient, non pas parce qu'ils sont obligés, mais parce qu'ils le VEULENT. Si quelqu'un ne voit pas son chemin d'accès à la vie par une haute école (ce qui est compréhensible en observant l'enseignement actuel), il devrait pouvoir être libre de choisir une autre façon d’apprendre.

L'école n'est souvent pas suffisamment intéressante pour que les élèves y aillent avec plaisir et entrain. Pourquoi ? Où se situe donc le problème : à l'école ou chez les jeunes qui s’ennuient ?

  1. Le talent n’existe pas

La grandeur des "grands hommes" n’est pas due à leurs gènes, mais à des années d’entrainement intensif ! Si Mozart n’avait pas commencé à s'exercer à jouer du piano à l’âge de 3 ans, il ne serait pas devenu un compositeur célèbre. Ce ne sont pas tes prédispositions qui comptent ici, mais ce à quoi tu passes ton temps. S’il y a des choses auxquelles tu tiens beaucoup, je t’invite à y consacrer du temps tous les jours.

Tôt ou tard tu finiras par exceller dans les domaines dans lesquels tu t’exerceras, et les autres diront que tu as du talent. Mais cela n’a rien avoir avec le talent. Cet aboutissement aura exigé de toi énormément d’investissement et de travail.

  1. Le chemin scolaire ne détermine pas ton avenir

Pendant mes études en économie à l'université, je savais déjà que je n’allais pas travailler en tant que fiscaliste. Connaissant ma passion, je fis d’autres études plus tard, en dévorant des bouquins dans le domaine de la psychologie et du développement personnel, tout en participant à de nombreux stages, formations et ateliers.

Je ne pense pas que mes études "classiques" furent du temps perdu – au contraire, j'y ai appris beaucoup de choses très intéressantes.

Je connais des dizaines de personnes qui, après avoir obtenu leur diplôme universitaire, ont choisi une voie complètement différente de la spécialité imprimée sur leurs diplômes. Souvent, une année intense d’autodidactisme suffit pour atteindre des connaissances de base dans un domaine choisi (cela dépend du domaine, bien sûr), et acquérir les compétences nécessaires pour y travailler ou gérer sa propre activité.

La question est : combien de temps es tu en mesure d’investir pour apprendre et te lancer sur le chemin de ta vie ? Une vie que tu auras donc choisie en toute connaissance de cause et qui t’apportera de la joie et un réel épanouissement personnel ?

"Je n'ai jamais permis à l'école de compromettre mon éducation." – Mark Twain
  1. Ton individualité est ta force

Le système d’éducation met une grande pression et l’accent sur la standardisation de tout. Tout le monde doit être traité au même niveau, tout le monde passe les mêmes tests, peu importe les intérêts et la personnalité de nos jeunes. Quand quelqu'un s'écarte du groupe et ne rentre pas dans le cadre défini, il est tout de suite rejeté et considéré comme un bouc émissaire.

on n'appred pas école

Le système scolaire d’aujourd’hui ne prend pas en compte le fait que chacun de nous est UNIQUE en son genre. Ne permets jamais qu’on te laisse croire qu’il est mal de se sentir différent du groupe dans lequel tu passes ton temps. Au contraire, traite ton individualité et ton unicité comme une force. Chacun de nous a des traits de caractère distincts et précieux, mais beaucoup de gens n’en ont pas conscience, ou bien, ils les nient quand il s’agit d’attitudes ou caractéristiques qui les démarquent de la société.

  1. Tu as le droit de choisir parmi des centaines de métiers, et non seulement parmi les plus populaires

Nos jeunes rhétoriciens (l’équivalant du Bac en France) en planifiant leur avenir, parcourent souvent des hebdomadaires très communs à la recherche de leur projet de vie. Ces magazines sont créés selon d’afflux de la demande dans la gigantesque machine du système économique. Es-tu certain de vouloir devenir son n-ième maillon ?

Le marché offre beaucoup plus que ces quelques métiers qui se retrouvent dans le top des classements. Au lieu d'écouter dans quelle direction tu devrais te diriger, je te conseille vivement de regarder la liste des métiers et professions existant et qui te plaisent. Et si tu ne trouves pas ce qui correspond à ta passion, tu es capable de créer quelque chose de nouveau, qui répondra à ce que tu souhaites faire. Je t’invite à faire tes choix en connaissant tout l’éventail des possibilités, et pas seulement les 1 % qui te sont mis sous le nez.

Si tu ne le veux pas, tu n’es pas obligé de faire du business ou de travailler pour un patron. L’objectif est d’être bon et passionné dans ce que tu fais, et tu seras capable de travailler là où tu n’imagines même pas être. Tu as des centaines de possibilités !

"L'éducation est ce qui reste après, quand nous oublions ce que nous avons appris à l'école." – Albert Einstein

Il est important de cesser de penser que ce sont l’école, les enseignants et les livres scolaires qui nous apprennent à vivre et commencer à s’investir soi-même. Nous possédons tous en nous un merveilleux ordinateur biologique appelé le cerveau, et nous avons accès à d’illimitées ressources de connaissances et compétences. Soyons enfin nous-mêmes, le professeur et l’architecte de notre propre chemin de vie.

Ce contenu a été publié dans + Articles qui ouvrent l'esprit, Coaching Scolaire et Etudiants, Motivation, Succès & Objectifs, Techniques et exercices. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 5 choses qu’on ne nous apprend pas à l’école

  1. Diétrich dit :

    Super, l’article. j’ai une grande passion pour le développement personnel et ça fait un bien fou de tombé sur de tels articles. Bonne continuation.

  2. Potentiel-Infini dit :

    Merci Diétrich.

Laisser un commentaire