La fausse humilité vue autrement

Picture by Elias Malaquias

T’arrive-t-il, parfois, de faire semblant que tes réalisations et les services que tu rends ont moins de valeur qu’en réalité ? La fausse humilité et la fausse modestie sont le meilleur moyen de détruire l’estime de soi et de forger ce genre de croyance: « Mon travail ne vaut rien ». Comment changer cela ?

Commençons par distinguer les trois approches pour parler de notre travail, de nos réalisations et de nos services :
1.      Le manque d’humilité, de modestie – se vanter, demander des compliments aux autres, forcer les compliments artificiels des autres. Faussement évaluer ses actions comme étant irremplaçables, uniques et nobles.

2.      L’humilité, la modestie – la capacité d’évaluer avec précision la valeur de son travail, ses réalisations et de ses services rendus, ainsi que l’acceptation authentique des compliments.

3.      La fausse humilité et la fausse modestie – le refus des compliments et diminution de la valeur de son travail et de ses réalisations.

La mentalité présente derrière le 1er cas est en fait un manque d’estime de soi. Lorsque nous n’avons pas le sentiment que ce que nous faisons est précieux, il naît le besoin de se convaincre soi-même en convainquant les autres. C’est seulement lorsque les autres reconnaissent que nos créations sont excellentes et justes, que nous sommes soulagés et que la peur de l’ordinaire est calmée… Temporairement…

La mentalité sous-jacente au cas numéro 3 maintient l’estime de soi à un niveau très bas et bloque son évolution. Ce regard sur soi-même peut résulter de la croyance «Mon travail ne veut rien. »

Souvent, les gens tombent dans le piège et pensent que leur travail est nul et sans valeur, parce qu’ils ne reçoivent pas de feed-back adéquat de l’extérieur. Cela peut être une appréciation de la part des parents, des mots de reconnaissance du chef au boulot, etc.

La conséquence est l’absence totale de conviction que la richesse et l’abondance existent absolument pour tout le monde. Cela signifie que nous nous n’autorisons pas, nous-mêmes, à recevoir l’argent équivalent à la valeur de notre travail. Cette conviction affecte directement toutes nos actions et nos habitudes mentales.

Les personnes ayant la conviction que leur travail ne vaut rien ne voient généralement pas leur avenir en couleurs, et n’ont pas de plans d’actions concrets. Et cela, tout simplement, parce qu’ils n’ont jamais osé penser qu’ils peuvent obtenir, un jour, bien plus pour leur travail, que ce qu’ils ont aujourd’hui. En plus, ils ont l’impression qu’ils ne le méritent pas !

Récemment, je me suis rendue compte que la fausse humilité a une autre base. Il existe en effet des personnes, pour qui c’est devenu un outil pour atteindre certains objectifs sociaux.

Ce sont généralement des personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes. Elles pensent que recevoir des compliments est l’équivalent de se vanter. Elles sont convaincues que, si elles se ventent, leurs relations avec les autres vont se dégrader. Elles utilisent donc la  fausse humilité comme moyen de plaire aux autres.

Le manque de confiance en soi est une affection très répandue, et donc, quand quelqu’un sait parler ouvertement et honnêtement de ses réalisations, de ses œuvres, il arrive qu’il soit dénigré et critiqué. C’est pour cela que beaucoup d’entre nous, ont façonné une fausse humilité, pour maintenir de bonnes relations avec autrui.

Nous avons oublié que cette fausseté nous atteint et nous heurte nous-mêmes. Par contre les relations qu’elle crée sont loin d’être toujours authentiques. Il est essentiel de fonder nos relations avec les autres sur la vérité et la sincérité (oui, même si rester honnête peut parfois blesser).

J’ai posé une question pertinente à une personne. Elle m’a donné sa stratégie en citant tous les avantages de la fausse humilité.

La question était simple : « Quels sont les avantages de la fausse humilité ? »
En réponse, j’ai entendu quelque chose comme ceci :

  • Si quelqu’un me dit que j’ai été bon, je serai obligé d’être toujours bon,
  • quand je diminue la valeur de mon travail, les autres ne vont pas penser qu’ils me doivent quelque chose,
  • quand je diminue la valeur de mon travail, les autres vont penser que c’était facile pour moi et vont m’apprécier,
  • les autres vont m’apprécier encore plus, parce qu’ils n’auront pas de remords de m’avoir chargé d’une tâche difficile à faire.

C’est une excellente découverte qui nous raconte comment, par une évaluation sous-estimée de notre travail, nous pouvons gagner la sympathie des autres.

Cependant, nous savons tous que la sympathie construite sur base de faux messages sur ce que nous pensons ou ressentons, deviendra, tôt ou tard une cage, d’où, chaque fois il nous sera plus difficile de sortir.

Refuser cette fausse humilité et apprendre à accepter les compliments nous permettra de maintenir un niveau sain de l’estime de soi dans nos relations avec les autres.

Au début, il peut nous sembler que les gens ne vont pas nous aimer, mais la réalité sera toute autre. Réfléchissons… Préfères-tu être entouré des gens authentiques, sincères et vrais, ou plutôt de personnes faisant tout leur possible pour te plaire ?

 « Je sais que j’étais le grand gagnant à la fin des années 60. Je sais, que j’ai conçu de grandes choses. Les gens vont dire que cette façon de penser est un total manque d’humilité. J’accepte. L’humilité est un mot qui ne me va pas très bien, et j’espère qu’il en restera ainsi. »Arnold Schwarzenegger

Beaucoup de gens en écoutant ces mots pourraient dire, en effet, que l’acteur manque d’humilité. Cependant, en disant ces mots, Arnold Schwarzenegger est convaincu de cela à 100%. Il connait sa valeur et dit ce qu’il ressent véritablement.

Sois naturellement humble – accepte les compliments et remercie les personnes qui te complimentent. Cela constitue un stimulus important dans ton estime de toi.

Reconnaitre la valeur de son travail, de ses réalisations, aide à débloquer beaucoup d’ouvertures dans notre esprit sur l’évolution de notre personnalité et de notre carrière. Ressentir que notre travail a de la valeur, nous permet de nous concentrer davantage sur ce que nous faisons. C’est la clé pour devenir efficace et profiter du plaisir qui en découle… 🙂

Ce contenu a été publié dans + Articles qui ouvrent l'esprit, L'estime de soi, Motivation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à La fausse humilité vue autrement

  1. Guy dit :

    « Cultiver l’humilité revient à cultiver l’hypocrisie. L’humble n’a pas conscience de son humilité. »

    Gandhi

Laisser un commentaire