Fonctionnement des filtres mentaux

Fonctionnement des filtres mentaux

Notre mental possède certains filtres à travers lesquels transite toute information arrivant de l'extérieur. Etre conscient de l’existence de ces filtres est une première étape de travail sur la démarche. Et le changement de la démarche est la façon la plus efficace vers l’évolution positive dans ton développement personnel.

Pour commencer, j’ai un challenge pour toi:

Ci-dessous, je t’invite à regarder le film, où des joueurs de deux équipes se lancent un ballon de basketball. L’exercice consiste à compter le nombre de lancés de ballon des joueurs de l'équipe portant des t-shirts blancs. Cela semble facile, mais il s'avère que seuls 10% des gens sont capables de calculer correctement le nombre de lancés ! Vérifie si tu appartiens à cette catégorie ! Souviens-toi : concentre-toi uniquement sur le nombre de lancés de ballon entre les joueurs de l'équipe blanche.

Tu peux aussi cliquer ici pour regarder le film:

Continue la lecture uniquement après avoir regardé le film.

Alors ? Cela t’a semblé facile, non ? Mais pendant que tu comptais les lancers de ballons, n’as-tu rien remarqué d’insolite ? Non ? Absolument rien ?

En fait, cet exercice ne consiste pas à compter le nombre de lancer de ballon ;-). Il n’a vraiment aucune importance. Le dénombrement demandé ne sert qu’à focaliser l’attention de celui qui fait l’exercice. La très grande majorité des gens sont tellement concentrés à ne manquer aucune passe entre les joueurs blancs, qu’ils ne voient pas un homme déguisé en gorille traverser la scène au beau milieu du groupe de joueurs ! Vérifie. Regarde le film encore une fois, sans te concentrer sur les lancés de ballon…

C’est édifiant, non ? C’est vraiment étonnant, mais le fait est que la grande majorité de personnes n’aperçoit pas le gorille. Notre cerveau, en se concentrant sur l'exécution d’une seule tâche, bien spécifique, est limité à la perception d’une partie seulement de la réalité. Lorsque tu cherches une information bien spécifique, il est très difficile de remarquer autre chose, même si c’est quelque chose de totalement incongru, voire étrange ou absurde, tel un gorille se baladant en plein milieu des gens !

C'est ainsi que fonctionnent les filtres de notre cerveau, un peu comme une passoire, ne laissant passer que certaines informations, bien sélectionnées.

Comment ça marche?

Les filtres de base sont nos cinq sens. Déjà eux, ne transmettent qu’une partie des informations sur la réalité qui nous entoure. Comme tu l’as probablement remarqué, tous les phénomènes ne nous sont pas perceptibles : nous ne voyons pas la lumière infrarouge ou ultra-violette, nous n’entendons pas les ultra-sons, notre odorat est à des kilomètres de rivaliser avec celui d’un chien, nous ne ressentons pas l’air que nous touchons – qui est portant un fluide -, etc…

Le résultat est que nous ne pouvons pas voir la réalité telle qu'elle est réellement. Ce que nous percevons, notre "réalité" n’est en fait qu’une interprétation des stimuli parvenant à notre cerveau.

La vérité est que notre façon de voir le monde peut être très éloignée de la réalité. Peut-être que le cerveau des animaux voient "plus réellement" la réalité ? Peut- être… Rien ne prouve que nous percevons mieux le monde que les animaux.

Les filtres supplémentaires sont, quant à eux, acquis tout au long de notre vie, et sont consécutifs à toutes nos expériences qui forgent, dès la naissance, notre personnalité. Ce sont les valeurs inculquées pendant de nombreuses années par les parents, l’école et la société. Ce sont nos ambitions, nos attentes, et surtout, nos croyances sur le monde. Ce sont les croyances qui créent "notre monde", notre réalité, notre propre vie, les opportunités, les relations avec les autres…

Ainsi, nous créons notre propre réalité à travers deux types de filtres, l’un purement physiologique, sur lequel nous n’avons aucune maîtrise, l’autre psychologique, sur lequel nous pouvons travailler. Si tu crois que le monde est un endroit ignoble et malicieux, tu te comporteras comme si c’était vrai. Il te donnera beaucoup d'émotions et expériences désagréables car ce sont celles auxquelles tu accorderas le plus d’importance. Si, par contre, tu crois que le monde est un endroit merveilleux et beau, ta vie sera très différente et tu l’aborderas par une toute autre voie.

Toute croyance est une source de comportements spécifiques

Supposons un instant que tu sois convaincu que tout être humain est un voyou et qu’il veut profiter de toi. Imagine de quelle manière tu comporteras alors dans un groupe des personnes fraîchement rencontrés ? Supposons maintenant que tu sois convaincu que les gens adorent faire des nouvelles rencontres et que chacun d’entre eux a quelque chose de spécial et d’enrichissant. Quel sera alors ton comportement?

Nous avons la possibilité d‘altérer nos filtres mentaux en absorbant des substances chimiques, qu’elles soient médicales et contrôlées, ou bien illégales, ou même simplement en consommant de l’alcool. En "saoulant" le cerveau nous parvenons à changer nos opinions et faire en sorte qu’il "voit" très différemment la réalité. Après plusieurs bières, sans doute, tu as eu l'occasion observer que le monde te paraît complètement différent à ce moment là ! 😉 Mais que la consommation cesse, que nous retrouvions nos "esprits", quitte à être malade pendant la phase transitoire, et nous retrouvons rapidement nos filtres à nouveau tout à fait opérationnels.

Ce genre de changement ne s’inscrit pas dans la durée. Il n’est que temporaire… Sans compter que nous ne maîtrisons pas ces changements et qu’ils ne sont pas forcément de bon aloi ! Mais nous avons également la possibilité de modifier nos filtres sans artifice chimique incontrôlable, et d’apporter un changement positif et durable.

Nous pouvons tirer parti de nos expériences passées pour changer la façon dont nous nous comportons. Nous pouvons changer nos attentes quant à l'avenir. Nous pouvons changer nos croyances sur le monde qui nous entoure… Ce sont ces changements-là qui entraînent les plus grandes et plus profondes évolutions dans nos émotions, nos habitudes et nos comportements.

Allons donc encore plus loin ! Plutôt que de changer les comportements individuels, nous pouvons changer nos croyances. Que vienne à changer notre regard sur le monde change, et notre vie devient complètement différente ! Souviens-toi que nous portons toujours sur le nez une sorte de lunettes mentales.

A travers ces lunettes, tu peux voir la vie en noir, elles peuvent être donc une source de malheur, car tout ce que tu regarderas autour de toi sera noir. Mais elles peuvent aussi être colorés, ce qui rendra le monde que tu verras, merveilleux et intéressant. Je t’invite à commencer à changer ton regard sur le monde, car cela va changer considérablement ta réalité, le monde dans lequel tu vis.

Au fait, sincèrement, sans te mentir à toi-même, avais-tu remarqué le gorille ? 🙂

Ce contenu a été publié dans + Articles qui ouvrent l'esprit, Mental et Cerveau. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Fonctionnement des filtres mentaux

  1. veronique dit :

    Bonsoir.Pas du tout vu le gorille. J’ai halluciné quand j’ai regardé de nouveau la vidéo. Merci pour cette prise de conscience. Je partage.

  2. Potentiel Infini dit :

    Super! Merci d’avoir partagé votre expérience 🙂

  3. Elie Catala dit :

    Qu’est ce que ça signifie si l’on a vu passer le gorille mais que l’on a garder le fil du nombre de passes effectuées?

Laisser un commentaire